Skip to main content

Inventory

Please take time to view the items in the Inventory.  If there is something in particular you are looking for please get in touch.


Yali Stirrups

Place of Origin: SOUTH INDIA

Date: 19th Century

Reference: 214

Status: Available

Full Description:

These agreeably aged bronze stirrups culminate in ogee-type arches topped with twin, long-tailed yalis that support the top ring. Often found adorning temples, the yali is a mythical creature that is often portrayed with parts of a horse, elephant and lion; it has many symbolic attributes, including that of protection.

Descending from a point almost halfway up the inside of each stirrup, a beautifully sculpted rope runs down and then along each’s base, disappearing into the same point on the opposite side. The twisted rope is a feature that can be found on South Indian daggers too, and examples can be seen in the Roy Elvis collection of South Indian arms and armour, which is due to be published this year. The noose (or pasha) is depicted within Hindu mythology where it represents Ganesh’s power to bind and free obstacles; and by Yama, the god of death, who uses it to extract a soul from a being’s body at the time of death. Also halfway up the stirrups there are spherical bells affixed and it is possible that the presence of these point to a ceremonial or parade use for the stirrups rather than a martial one. The rectangular base has a ring from which further ornaments could be hung.


Ces étriers, au bronze patiné par le temps, prennent la forme d’arcs en ogive surmontés par des couples de yali aux longues queues supportant l’anneau de suspension. Régulièrement présent dans la décoration des temples, le yali est une créature mythique souvent représentée comme l’hybride d’un cheval, d’un éléphant et d’un lion. Il est entres autres un symbole de protection.

A l’intérieur de chaque étrier, une cordelette superbement modelée descend du milieu du revers de chaque branche, franchit le plancher pour disparaître au même niveau de l’autre côté. Cette cordelette torsadée est un élément que l’on retrouve également sur les dagues de l’Inde du sud, certains exemples étant d’ailleurs visibles dans la collection d’armes et armures d’Inde du sud de Roy Elvis, qui devrait être publiée cette année. Le nœud coulant (ou pasha) est présent dans la mythologie hindoue où il symbolise la capacité du dieu Ganesh à capturer et à libérer les obstacles. Il est aussi un attribut de Yama, le dieu de la mort, qui l’utilise pour extraire l’âme du corps au moment du décès. Plusieurs grelots sphériques sont accrochés à la partie basse des étriers, indiquant peut-être un usage cérémoniel plutôt que militaire. Le dessous des planchers rectangulaires est équipé d’un anneau où d’autres ornements pouvaient être suspendus.